Qui sommes nous ?

Une partition est belle lorsqu’elle est exécutée harmonieusement. Il faut un créateur, un leader charismatique, des musiciens expérimentés, que tous s’accordent dans un seul but : convaincre le public.  C’est dans cet esprit que sa fondatrice a conçu TMA Festival, élaboré avec conviction en réunissant les compétences éprouvées de bâtisseurs d’avenir.

Suzanne DIMOSI

Après des études supérieures de tourisme et des débuts professionnels dans ce domaine, elle s’oriente vers la presse écrite.

Correspondante pour le trimestriel Guadeloupe Magazine (1998-99), elle devient journaliste-pigiste pour le magazine Stars Club, puis travaille comme rédactrice culture/show business en collaboration avec les agences de presse-photographie GAMMA, ABACA et SIPA, spécialisées dans le milieu des célébrités.

Ces expériences lui permettent d’avoir un réseau conséquent dans le domaine artistique.

Après 20 ans passés dans ce milieu, elle joue la carte de l’indépendance et met à profit son expérience pour intervenir dans le domaine de la communication événementielle du Festival de Cannes, des NRJ Music Awards, des Victoires de la Musique, d’expositions d’Arts Plastiques africains contemporains à la FIAC, des Fashion Weeks…

A l’initiative du projet TMA Festival, depuis plus de 3 ans, elle s’y consacre à plein temps.

Présidente de la SAS IROKO, Suzanne DIMOSI apporte au projet TMA Festival son expertise et ses contacts développés au cours des années d’expérience dans le milieu artistique, particulièrement dans celui de la musique auprès des majors et dans les médias.

Suzanne DIMOSI sait s’entourer de personnes compétentes telles que :

  • Thierry CHAFFANEL, chargé des domaines administratif et juridique, financier et comptable.
  • Thomas RIVANI, chargé de développement artistique, (benjamin de l’équipe, musicien, trilingue, diplômé du SAE Institut de Barcelone (Music business/Management)
  • Line Rose CARBETY, assistante de direction générale
  • Laure MASSEGLIA, chargée de la communication digitale (Like & coM)
  • Frank BOUDINET, graphiste
  • Maître Ingrid-Mery HAZIOT, avocat propriété littéraire et artistique, droit de la propriété intellectuelle, droit des nouvelles technologies, de l’informatique et de la communication, droit des affaires et de la concurrence, droit du travail et social, droit des associations et des fondations (barreau de Paris)

Archive #1 – Le mot de la fondatrice – Juillet 2020 

Naître en Afrique, cette terre nourricière et de spiritualité, y vivre son enfance, imprègne forcément la mémoire, forme en quelque sorte un esprit, voire un état d’esprit qui donne sa part au mystère et au rêve.

Transmettre est vital à la perpétuation de l’homme sur terre. Consciemment ou non, nous transmettons aux plus jeunes, un héritage construit de générations en générations. Que pouvons-nous leur transmettre de mieux, nous qui venons d’Afrique, d’Europe, d’Orient, des quatre coins du monde, sinon de bien vivre ensemble ?

C’est pourquoi TMA Festival est ouvert à toutes les cultures et propose à notre jeunesse d’aller à leurs racines pour mieux se connaitre et mieux se comprendre. L’art exprime ce que nous sommes, à la fois singuliers et mélangés, et nous avons la chance d’utiliser un langage universel, la musique, qui nous rapproche et nous porte. C’est aussi pourquoi TMA Festival se doit d’être une scène ouverte aux musiques du monde, en écho au métissage des cultures qui se perpétue.

Rêver fait parfois naitre une vision. TMA Festival a d’abord été mon rêve puis ma vision, enfin mon engagement, car réaliser ses rêves donne à coup sûr du sens à sa vie.

Suzanne DIMOSI

TMA touche le coeur et pique la conscience.