NOTRE ADN

Que veut dire TMA ?

TMA, 3 lettres qui résument à elles seules l’esprit du festival. Nous les avons choisies car elles signifient Transmission-Music-Arts, compréhensibles dans plusieurs langues, expression porteuse de notre message fondamentalement universel.

TMA est aussi le sigle de «Tout Moun Ansamn», tout le monde ensemble en créole.

Une conviction

TMA Festival est né d’une vision et d’une volonté d’engagement.

Nous sommes partis du constat suivant : nous vivons dans un monde qui bouge.

Les populations se déplacent, les cultures se rencontrent et le métissage représente indéniablement notre avenir. 

Face à cet immense brassage démographique, nous avons deux options :

  • nous contenter de cohabiter,

  • ou oeuvrer pour nous rassembler et transformer la diversité en une vraie force.

Nous avons choisi la seconde. Pour vivre dans le respect et l’harmonie, nous pensons qu’il revient à chacun de se préparer à accueillir l’Autre, avec ses différences. Les mentalités doivent évoluer et les consciences s’enrichir.

Ce travail d’ouverture passe par un concept-clé que nous avons placé au centre de TMA Festival : la transmission. Ce que nous recevons de nos parents, de notre histoire, d’une part, et ce que nous décidons de léguer à nos enfants et aux générations futures, d’autre part.

Comprendre le passé pour envisager l’avenir plus sereinement.

Une ambition

TMA Festival, c’est un grand projet culturel qui ambitionne de mettre les arts au service d’une cause qui nous tient profondément à cœur : montrer que la Guadeloupe est un carrefour des cultures venues d’Afrique, d’Inde, d’Europe et du Moyen-Orient. Proposer que le métissage, s’il est respectueux des racines de chacun, peut devenir une force d’entrainement puissante. 

« L’art rend à chacun ses racines » (Ben)

Un projet global en 2 temps forts

  • Un voyage scolaire d’une classe de collégiens pour faire connaître l’histoire aux jeunes générations et leur apprendre à en tirer des enseignements.
  • Un week-end de musiques pour vibrer ensemble au son de notre métissage.

Les réalisations sont mises en oeuvre par deux structures

  • Génération Timoun TMA, une association organisatrice des voyages scolaires en Afrique et du Festival de Musique.
  • IROKO, une entreprise de l’économie sociale et solidaire qui agit dans la production des spectacles et de l’action culturelle.

TMA touche le coeur et pique la conscience.