touche le coeur et pique la conscience

touche le coeur et pique la conscience

La musique rassemble les peuples

« La musique rassemble les peuples, c’est LE langage que tout le monde comprend »

Suzanne DIMOSI

Fondatrice de TMA Festival

Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir donner un sens à leur vie. C’est le cas de Suzanne Dimosi, ex-rédactrice culture en presse écrite, qui s’est lancée dans un engagement humanitaire profond, à sa manière.

Du showbiz à un festival de musique humaniste il n’y a qu’un pas.

Pendant des années, j’ai accompagné de nombreux chanteurs, parmi lesquels Amel Sent, Olivia Ruiz, ou encore Kyo, récolté quelques disques d’or, puis j’ai décidé de me tourner vers la communication événementielle au service de l’humanitaire.

Mon engagement humanitaire est profond. Je veux donner une importante capitale à la jeunesse par la transmission et à la femme pour la part qu’elle prend dans l’éducation des générations à venir.

C’est pour cela que j’ai créé TMA (Transmission Music Art), un festival que j’ai mis en place chaque année en Guadeloupe pour mettre la musique au service d’une cause commune : le bien vivre ensemble. J’ai choisi comme port d’attache dans les Caraïbes, la commune de Port Louis, autrefois haut lieu de la culture de la canne à sucre tant cette ville séduit pour son authenticité et son histoire.

C’est par la musique, langage universel, et l’enseignement, avec le voyage scolaire que j’organise chaque année pour des élèves des Antilles en Afrique, que je propose aux jeunes de mettre en pratique leurs manuels scolaire. II s’agit pour eux de s’éloigner de cette idée limitante de l’esclavage par le biais d’une belle aventure humaine pour découvrir, partager, apprécier notre métissage culturel si fécond en créativité.

La scène de TMA Festival est ouverte aux musiques du monde et traduit ce lien invisible qui nous rassemble. Il met en avant le métissage à travers une action pédagogique et scolaire, allant vers une histoire commune, celle de la réconciliation des peuples déportés de part et d’autre de l’Atlantique, par l’esclavage.

Chaque édition se fait autour d’une thématique, pour rassembler toutes les générations autour d’un événement inédit et festif.

Je veux par-dessus tout transmettre à la jeunesse un message de tolérance, toucher le coeur et piquer les consciences ! Soyons un acteur du monde d’aujourd’hui et encore plus du monde de demain…

© Crédit photo SD : Clémence Bailleux

Partagez ce contenu

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Plus d'articles

Je m'abonne